Des vacances sans tracas : 10 pistes pour apprivoiser la douleur en toute légèreté

Personne assise sur un banc qui regarde le levée de soleil

Tranche de vie

L’idée d’écrire cet article m’est venue récemment, en expérimentant un désagrément physique assez courant mais très douloureux et handicapant. Immédiatement, mon cher cerveau s’est mis à me raconter tout un tas d’histoires qui créent de la lutte, des histoires assez banales, des histoires comme « je vais pas pouvoir le supporter, je dois trouver une solution immédiatement, c’est insupportable », des histoires comme « oh non ça menace mes projets ! et si ça durait ? ça va bousculer mes plans, je vais devoir annuler mon voyage, au secours ! », ou encore des histoires comme « c’est pas juste, je n’ai vraiment pas de chance, qu’ai-je fait pour mériter ça !, j’aurais dû mieux anticiper ». Bref, mes petits saboteurs intérieurs étaient tout feu tout flamme, créant en moi un cocktail d’émotions et de sentiments aussi variés que la panique, la colère, la culpabilité, l’impuissance et l’injustice.

Je me propose ici de partager avec vous 10 manières d’apprivoiser sa douleur.

Attention, ces pistes ne prétendent en autant cas se substituer à une prise en charge médicale de votre douleur et de ses causes.

Isolez la douleur de la souffrance 💡

La douleur est une information communiquée par vous corps pour vous prévenir que quelque chose ne va pas sur le plan physique. Cela peut sembler contre-intuitif mais la douleur joue un rôle mineur dans la souffrance que l’on ressent lorsque l’on a mal : notre souffrance est majoritairement causée par les jugements portés sur la douleur. Dans un premier temps, appliquez-vous à distinguer le signal douloureux du méli-mélo de pensées, d’émotions, de réactions qui vous traversent, et dont le point commun est de considérer que la douleur est un problème. Cette simple pratique méditative vous apportera beaucoup de confort.

Communiquez avec votre corps 👄

Votre corps vous parle. C’est l’occasion d’entrer en communication avec lui. Dites-lui que vous l’avez entendu. Dites-lui que vous allez prendre soin de lui. Demandez-lui de quoi il a besoin. Et laissez les réponses émerger en vous. Votre corps est un puits de sagesse.

Accueillez vos émotions 🙌

Toutes vos réactions émotionnelles face à la douleur vous aident à prendre conscience de votre résistance et des histoires que vous vous racontez. Comme votre douleur, vos émotions ont besoin d’être entendues. Donnez leur de l’espace.

Communiquez avec votre mental 🗣

Votre mental vous veut du bien. Il a emmagasiné au fil de vos expériences des programmes destinés à vous aider à survivre. Si vous lisez ces lignes, c’est probablement que vous n’êtes pas en danger en cet instant. Vous pouvez remercier votre mental pour son intention tout en lui signifiant que vous n’avez pas besoin de son aide en ce moment.

Accueillez votre douleur ✨

Accueillir votre douleur peut être un exercice très difficile, surtout lorsqu’elle est intense. Au début, n’y passez que quelques instants, et observez les changements éventuels. Commencez par porter toute votre attention sur votre douleur, examinez-la en détails, découvrez ses différentes facettes. Puis prenez conscience du reste de votre corps, et enfin de votre environnement. Accéder à une conscience plus vaste vous permettra d’augmenter votre seuil de tolérance à la douleur.

Relaxez-vous dans l’inconfort 🧘‍♀️

Une autre manière de procéder est de vous détendre physiquement. La douleur est plus intense quand le corps est tendu. Vous pouvez faire appel à des techniques de relaxation, d’hypnose, de yoga nidra, etc.

Faites preuve de douceur envers vous-même ☁

La douleur est une opportunité de prendre soin de vous. Comment pourriez-vous vous apporter de la douceur tout au long de cette expérience ? Comment pourriez-vous être votre meilleur∙e ami∙e ? Profitez-en pour nourrir votre relation avec vous-même.

Développer vos muscles mentaux 💪

Votre esprit s’égare et vos émotions s’emballent ? Voyez le comme une opportunité de profiter d’un super entraînement pour votre sage. A chaque fois que vous vous surprenez à ressentir une émotion désagréable en lien avec votre douleur, portez votre attention sur votre corps. Cela va vous permettre de faire face plus sereinement à votre douleur actuelle, mais aussi à tous les autres défis que vous rencontrez dans votre vie.

Connectez-vous aux autres 🌍

En cet instant, vous avez mal, et vous n’êtes pas un cas isolé. Prenez quelques instants pour vous connecter à tous ces êtres qui eux aussi, en cet instant, ont mal. Ressentez l’empathie qui vous envahit et sentez-vous connecté∙e à l’ensemble du vivant.

Faites de votre douleur un cadeau 🎁

C’est à vous de décider comment vous voulez appréhendez votre expérience. Si vous souhaitez transformer votre douleur en cadeau, je vous propose de vous poser les questions suivantes : qu’est-ce que cette douleur peut m’apprendre ? quelle qualité ou compétence puis-je développer pour que ma douleur actuelle m’aide à mieux affronter mes défis futurs ? comment puis-je faire de ma douleur une source d’inspiration pour agir ? C’est cette dernière question qui m’a donné envie d’écrire cet article 😉

Prenez-soin de vous ❤

Avec Amour,

Sam

Besoin d’aide supplémentaire pour apprivoiser votre douleur ? découvrez la thérapie énergétique !

Retour en haut